I am Amine ELGHERYENI

Artiste laborantin Creative Person

À propos de moi

Dr. Amine ELGHERYENI
(Artiste laborantin)

Docteur de l’université de Toulouse 2 Jean Jaurès, Président de l’association (ATRSIPI) et l’ambassadeur de la Fédération Française des Inventeurs en Tunisie.

Amine a Obtenu un Brevet d’invention qui lui a été accordé par l’INPI pour la production de couleurs bio (Greenyamin) et de charges de cartouches d’imprimantes à base de noyaux d’olive et la graisse de bosses de chameaux comme fixateur.

Amine a remporté au festival de Cannes, grâce à son projet bio-artistique intitulé le Biolivart le Grand Trophée Européen de Léonardo de Vinci.

A Paris aussi Le biolivart a été honoré à travers la personne de l’artiste laborantin qui a remporté à la foire d’Avignon le prix spécial des sciences biologiques. Il a exposé à Berlin ses Tableaux de peinture à l'ordre de ( µm) (microscopiquement visiable ) qui lui a permit la gratification de l’ambassade fédérale d’Allemagne.

Téléphone:
(+216) 97356865
E-mail:
[email protected]

Contactez moi Contactez moi Télécharger le CV Télécharger le CV

My Services / Innovation

icon-logo-assoction-ATRSIPI

Association (ATRSIPI)

President de l'assoction tunisienne de la recherche Scientifique, de l'innovation et de la Propriete et de la Propriete Intellectuelle

Creativité

Bioart et interdisciplinarité

Greenyamin

Charge bio pour les cartouches d'imprimantes

Let’s Work Together On Your Next Project!

ME CONTACTEZ

Mes compétences

Biolivart :

L’arbre que nous présentons - une fois que nous avons parcouru toutes les étapes précédentes. - est un olivier bonzaï qui ne dépasse pas la taille de50 cm, et ou on peut déguster 5 goûts différents dans 5 fruits d’olives différents dans le même arbre.

Notre but et aussi d’étendre cette expérience sur tout un champ, qui sera un modèle type, dans lequel personne n’y a mit les pieds et personne n’y a pensé, et que les touristes visiteurs trouverons quoi a voir, a contempler, et a admirer.

De voir comme si c’était la première fois. De regarder comme si nous découvrions une terre inconnue. Et de nous demander ce que nous pourrions faire pour protéger, préserver, réparer, soigner, et empêcher la nature de disparaitre, car que valent les merveilles de la science et les splendeurs de l’art, si elles ne peuvent rien changer au malheur, à la souffrance, à l’indifférence et à l’oubli.

Contactez moi
Livre : Bio-art and the Environment: complicity within Interdisciplinarity
Recherche scientifique et Manipulation du vivant
Invention et innovation
StartUp et Développement

Intervention Médiatique


Plus de vidéos Plus de vidéos
0
Partenaires
0
Projets
0
Récompense
0
Années d'expérience